Que représente la D/S pour moi – Maître T

Que représente la D/S pour moi – Maître T

Bonjour tout le monde!

Pour ce premier article, je vais être bref. Nous allons aborder la philosophie profonde de la D/S.

Il s’agit de ma réponse, elle n’engage évidemment que moi, mais comme c’est notre blog…je me l’autorise 😁

Ma réponse est simple, même si elle mérite d’être développée bien évidemment…la relation de Domination/Soumission représente pour moi la LIBERTÉ.

La liberté, tout d’abord, d’être qui je suis, au fond de moi… Ce besoin, il est présent, absolument tout le temps. Certains facteurs le rendent plus ou moins présent, il prend plus ou moins de place, et a plus ou moins d’influence sur ma vie… Le “Loup”, comme l’appelle Ayamé, il a besoin de se dégourdir les pattes, d’utiliser ses griffes et ses crocs… sans quoi il prend de plus en plus de place. Sa façon de vivre, d’exister, de respirer, à travers l’homme, c’est cette relation… elle lui offre une bouffée d’air, puisqu’il n’est ni permis ni admis d’agir en dominant dans tous les aspects de sa vie, du moins pour certains d’entre nous. C’est donc la part dominante de moi que ma Soumise fait vivre, libère…rend libre. Et, de fait, l’homme est également libre de vivre sans la pression du Loup, puisqu’il est rassasié.

La liberté, ensuite, de partager sans compter. Le lien particulièrement intense qui unit un Maître et sa Soumise permet une certaine liberté de language, d’opinion, d’ouverture… je ne conçois pas de devoir cacher quoi que ce soit à ma soumise… celle-ci me connait, connait toutes mes facettes, totalement et sans filtre, et il en va de même pour moi. Je peux absolument tout lui dire, tout partager avec elle, et bien entendu j’attends la même chose de sa part. Si parfois c’est source d’inconfort, ou de déception, ça reste une magnifique liberté de pouvoir être totalement lisible, sincère et ouvert envers sa partenaire…évidemment, ça arrive également dans les relations vanille, parfois, mais cette confiance et cette liberté sont parmi les plus importants fondements d’une relation D/S, ce qui n’est pas systématiquement le cas dans d’autres relations.

La liberté sexuelle, bien évidemment. Ses pulsions, ses fantasmes, ses envies et ses rêves sont au centre de nos rapports intimes. Et il en va de même pour elle. Cela prend du temps, c’est une évidence, mais rares sont les couples, de quelque forme que ce soit, qui peuvent se poser mutuellement la question de “ce dont tu as envie”, sans aucune retenue, sans aucune limite sociétale, morale ou autre, et pouvoir y répondre franchement, avec la certitude que l’un et l’autre feront tout pour le rendre possible, et en jouir tous deux! Combien sont ceux qui n’osent pas, pour ne pas choquer, ne pas inquiéter, ne pas décevoir, ne pas passer pour un fou ou un pervers, pour un infidèle où je ne sais quoi…. Bien sûr, ici encore, la D/S n’est pas la seule relation a permettre ce type de liberté, mais c’est un fait, la liberté sexuelle fait partie intégrante de cette relation.

Pour finir, elle offre une liberté un peu particulière, celle de faire partie où non d’un monde “différent”, de partager ce monde avec d’autres, ou non, selon l’envie, selon les intervenants. Cela peut paraître anodin, puisque cette liberté existe dans toutes les relations humaines, mais en l’occurrence, avoir comme nous une “vie alternative”, et décider avec qui la partager, qui nous en jugeons digne, ou au contraire qui écarter de cette confidence, de ces partages, voir même de nos jeux éventuels, c’est un sentiment particulièrement grisant. Il ajoute une certaine prise de responsabilité evidente, mais aussi une liberté unique, qui rapprochent ceux qui la partagent, à commencer par les acteurs!

Vous vous en doutez, il y a bien d’autres aspects du BDSM qui méritent d’être abordés, et nous y reviendrons, mais je tenais à vous proposer celui-ci, la liberté étant, selon moi, l’un des plus importants sentiments qu’offre la relation Maître/Soumise 🖤

À la prochaine!

Please follow and like us:

Laisser un commentaire