« Jamais Maître n’a dit :… » – Ayamé

« Jamais Maître n’a dit :… » – Ayamé

  • FAIS ÇA, NE DISCUTE PAS ! Non, il me donne son ordre en ayant pris soin, au préalable, hors séance, de s’assurer de ma capacité à l’exécuter. Son idée est de me confronter à la difficulté. Pas de me casser. Tous mes efforts sont récompensés, même ceux qui se soldent par un échec, car il juge ma résilience, mon abnégation et mon allégeance. En revanche, la désobéissance et la légèreté seront punies !
  • N’AIE PAS PEUR…. Non. Il dit : « C’est normal d’avoir des craintes, des doutes et des questionnements. Laisse les venir et n’hésite pas à me demander tout ce que tu veux. Prends le temps que tu veux pour explorer, demander et réfléchir. Ton bien être, ton intégrité et ta sécurité passent avant tout et rien ne se passera sans ton consentement préalable. De plus, un seul mot et tout s’arrête ».
  • TU NE SAIS MÊME PAS CE QUE C’EST !? Non. Il dit : « si tu ne sais pas ce que c’est, tu me demandes, ou tu te renseignes. On peut en parler ensuite ».
  • TU ES DÉBUTANTE / INFÉRIEURE / NULLE ! Non. Il dit : « Je vois ta motivation à découvrir, à me faire plaisir, à sortir de ta zone de confort pour moi. Je suis très content et très fier de toi ».
  • TU DOIS/TU DEVRAIS ESSAYER ÇA! Non. Il dit : « Regarde toutes les pratiques qui existent. Des personnes trouvent du plaisir dans chacune d’entre elles. J’en ai exploré beaucoup. J’en ai aimé un bon nombre. Je te suis dans tes désirs de découverte et suis prêt à t’accompagner dans chacune de tes impulsions ».
  • TU NE PEUX PAS FAIRE ÇA. Non. Il dit : « Toutes tes envies m’intéressent et je veux pouvoir tout envisager, sinon en parler avec toi. Je n’ai pas de limites, même si j’ai des préférences, et je souhaite qu’on prenne toujours en compte les tiennes pour aller vers ce qui t’attire, si ça te tente ».
  • TU ES SALE/LAIDE/RIDICULE ! Non, il dit : « J’aime te voir salie, gênée, en difficulté. J’aime que tu acceptes cette dégradation que j’exerce sur toi pour mon plaisir ».
  • JE NE VAIS PAS ATTENDRE ! Non, il dit : « J’attends. Si tu penses que tu peux y arriver je suis prêt à attendre. Si c’est trop difficile, on remet ça à plus tard, on change de braquet ou on décide de passer à autre chose ».

« Tu es ma merveilleuse soumise. Tu es une bonne petite. Je suis fier de toi ! »

C’est pour cela que je suis bien à ses pieds…
Please follow and like us:

2 COMMENTAIRES

comments user
Lui

Bonsoir Ayamé. Parfait exemple de communication positive qui donne envie effectivement de se surpasser, de faire des efforts pour aller dans la direction indiquée. Mais qu’il est difficile dans un moment de stress, d’anxiété de trouver les mots justes qui vont aider la Soumise à avancer.
En tout les cas j’en prends note dans mon dictionnaire des expressions à utiliser sans modération.

    comments user
    Ayamé

    Bonjour Monsieur. Je Vous réponds tardivement, veuillez m’en excuser.
    Merci pour votre commentaire et pour votre appréciation qui revient directement à mon Maître.
    Concernant le dépassement de soi, étant de nature assez fière et compétitrice, mon Maître n’a pas souvent besoin de sortir les éperons pour me faire repousser mes limites. Sa bienveillance est mon garde-fou. Le sage, c’est Lui.

Laisser un commentaire